Actualités

Meilleurs voeux

Actualité

En cette nouvelle année, l'Odas vous souhaite de rendre possible l'essentiel: l'espoir, la confiance, la proximité.

Confinement et crise sanitaire : l’Odas recense les initiatives innovantes sur le territoire.

Innovation

Le confinement a été synonyme d’adaptations et a par conséquent engendré des actions innovantes sur l’ensemble du territoire. L’Odas et Apriles se sont attelés à en faire remonter un maximum à travers une veille et un appel à contribution sur tous les champs de l’action sociale pendant le confinement ainsi qu’à travers une étude sur la protection de l’enfance durant cette même période. Ces deux recensements contribueront par ailleurs alimenter en partie l’étude qui sera lancée à la rentrée en partenariat avec la DGCS sur les bonnes pratiques et la crise sanitaire. Les pratiques les plus inspirantes issues de ces différentes remontées, seront expertisées par Apriles courant 2021.

Enquête – Parentalité et confinement dans l’Oise

Recherche

Quels sont les effets du confinement sur la parentalité dans l’Oise ? Quels constats positifs et négatifs tirer de cette période particulière ? Il y a quelques semaines, la CAF de l’Oise soumettait ces interrogations dans le cadre d’un appel à projet auquel l’Institut de Formation Sociale des Yvelines (IFSY) a répondu en associant l’Odas.  Lundi 14 décembre, l’Odas animait deux webinaires organisés par la Caf de l’Oise, afin présenter les résultats de l’enquête menée auprès de parents et professionnels du département sur ce sujet

Une enquête nationale sur la prévention précoce du vieillissement

Actualité

La fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé  (Fnes), avec le soutien de Santé Publique France, lance une vaste enquête.  Son but : identifier les acteurs et les réseaux qui portent sur les territoires des actions de prévention et de promotion de la santé menées auprès des 45-50 ans, mais aussi les actions développées et les outils mobilisés pour les mettre en œuvre.

Un nouvel appel aux dons pour DEMOS

Actualité

L’initiation à la musique classique dans les quartiers poursuit son ascension. Pour continuer son action, elle appelle aux dons. 

Journée Citoyenne : ils ne baissent pas les bras

Journée citoyenne

En 2020, au vu de la crise sanitaire, il a été difficile voire impossible pour de nombreuses communes d’organiser la traditionnelle Journée citoyenne. Mais les restrictions et le pessimisme ambiant n’ont pas arrêté certains édiles comme Michel Gonord, maire de Champagne-sur-Seine qui a maintenu l’organisation d’une Journée citoyenne le 19 septembre.

Effets du confinement sur la protection de l’enfance : l’intervention de Philippe Fabry à l’Odas

Décryptage/Témoignage

Quels liens, effets et changements systématiques nécessaires ? Comment s’inspirer de l’exceptionnel pour transformer le quotidien ? Afin de nourrir les travaux de l’Odas, Philippe Fabry (formateur à l’IRTS de Paris Ile-de-France, expert en travail social) a été invité le 24 septembre à livrer son analyse sur les effets du confinement sur la protection de l’enfance, lors de la réunion du comité de pilotage de la recherche-action « Soutien éducatif et protection de l’enfance ». Durant le confinement, l’Odas a maintenu des liens forts avec les huit départements et la ville participant à cette recherche-action, recueillant ainsi des observations très intéressantes sur la gestion de la crise sanitaire au niveau local notamment les effets sur les enfants, les familles, les relations partenariales et les pratiques professionnelles. A partir de ces témoignages, les chargés d’étude de l’Odas ont construit une enquête nationale (Crise sanitaire et protection de l’enfance: quels effets, quelles réponses ?), soumise aux professionnels, bénévoles et élus en lien avec des familles et/ou concourant au soutien éducatif, pour appréhender de façon plus globale les effets de l’épidémie de Covid-19 sur la protection de l’enfance. Séance spéciale sur la crise sanitaire, la journée du 24 septembre était ainsi l’occasion de présenter aux membres du comité de pilotage, les premiers résultats de l’enquête, apportant ainsi la vision d’autres départements (50% des répondants) mais également celle des autres acteurs du secteur. Philippe Fabry, qui s’est notamment intéressé au turn-over au sein des institutions et aux enjeux du placement familial, a quant à lui été invité pour apporter son témoignage, suite à la publication d’un article en avril 2020 dans l’hebdomadaire ASH, dans lequel il montrait que le confinement a agi à la fois comme un révélateur de la solidité des liens et de la solidarité, mais aussi de la précarité sociale et de la fragilité. Nous retranscrivons l’ensemble de ses propos ici.